POLARIS STARS VISION - Lunettes télescopes accessoires et librairie pour astronome amateur

Cette page est consacrée aux raretés en collections qui tournent autour des brèches d'impact et couches d'impact. 

les échantillons montrés sur les photos font partie de ma collection personnelle

1 ) la couche d'impact de Bristol en Grande Bretagne

La couche d’impact de Bristol en Grande Bretagne a été découverte en 2003, dans les sédiments datant de la période géologique du Trias, dans un carrière au nord de Bristol, elle a été datée à 214 millions d’années et consiste en une couche formée de quelques centimètres d’épaisseur, composée de micro sphérules de verre de couleur verte, on note le présence de bulles et de grains de quartz choqués, caractéristiques d’une couche d’impact, cette couche est contemporaine de l’impact sur le territoire canadien de Manicouagan et de l’impact sur le territoire français de Rochechouart. A cette époque le Canada actuel et la Grande Bretagne étaient espacés par la dérive des continents par une distance avoisinant les 2000 kilomètres. L’impact a formé des gouttelettes fondues qui ont été propulsées très haut dans l’atmosphère, qui en retombant sur le sol, ont créées, une pluie de feu dans le désert de Bristol à cette époque, recouvrant ainsi, tout le pays, d’une couche d’impact qui a été découverte à Bristol par des géologues de l’université de Aberdeen, une telle découverte est très rare. pour information la carrière n'est plus accessible !!  

bristolConclusion :
C’est la première couche d’impact découverte en Grande Bretagne
C’est à l’heure actuelle la deuxième couche d’impact découverte déposée à la suite d’un impact majeur durant la période du Mésozoïque.
C’est une couche découverte dans les sédiments du sud ouest de la Grande Bretagne qui sont datés de la période du Trias ancien.
On note la présence de sphérules, identifiées comme étant de la microtectite et du quartz choqué; Ces microtectites existent dans une couche de 150 millimètres d’épaisseur.
On note la présence d’une impact majeur de 100 kilomètres : le cratère de Manicouagan au Canada.
On sait qu’il y a eu avec cet impact, d’autres impacts de moindre importance, formant un ensemble d’impact multiple;  
On a pas par contre de preuves évidentes de phases d’extinction dans la biosphère terrestre, cela est sans doute du au fait que l’impact s’est produit dans une zone qui était à l’époque du Trias, une zone aride et désertique.
La description et la découverte ont été faites par Gordon Walkden.
Le quartz choqué caractéristique étudié par Julian Parker est caractéristique d’un impact, révèle une haute énergie de choc.

La datation à l’argon argon effectuée par Simon Kelly à l’open Université donne un âge de 214 millions d’années  


2 ) Dépot d'impact de météorite du précambrien en lame mince de Geosec  sud de l'Ecosse  âge 1,177  milliards d'années !!

STAC

Ceci est une section mince du dépot d'impact de  Stac Fada  . Initialement on a pensé a une roche   volcanique, mais de nos jours elle es considérée comme le résultat de l'impact d'une météorite massive,  il y a environ 1,177  milliards d'années. L'impact est visualisé pour être centré sur Ullapool dans ce qui est maintenant le Minch,  on note la présence d'iridium, la présence de quartz choqués et fracturés et la présence d'un grand champ d'éjecta sus 50 kilomètres aux alentours, l'impact a été estimé a 145 000 mégatonnes et le cratère est préservé sous des  couches sédimentaires

Un échantillon de la roche dont cette lame mince est issue a été coupée  est incluse