POLARIS STARS VISION - Lunettes télescopes accessoires et librairie pour astronome amateur
TECTITES  à la vente pour collectionneurs. 

Les tectites sont produites par de larges impacts de météorites, le nom provient du grec Tectos qui veut dire fondu, elles existent sur plusieurs sites dans le monde. Elles ont une origine terrestre, elles sont composées à 80 % de silice avec un peu d’alumine. De couleur verte, jaune, brune ou noires parfois bleues ou incolore, elles diffèrent des impactites ou des verres d'impact qui sont toujours trouvés proches d'un cratère d'impact, il n'est est pas de même des tectites, qui sont toujours retrouvées à une certaine distance d'un cratère et souvent sur de véritables champs à tectites. Très peu connues en Occident, les tectites nommées les « Pierres de Feu » furent collectionnées et recherchées , notamment après la deuxième guerre, époque où les savants étudièrent les météorites. Les Pierres de feu sont connues dans toute la Malaisie sous le nom de « kumbalageni » c’est la fameuse pierre précieuse sacrée », elles furent mentionnées sous le nom de « d’agni magni » dans les documents de l’ancien Orient, les Hindous les appelaient « saitmantakmani » les pierres sacrées du dieu Krishna. Les moines du Tibet les vénéraient sous la dénomination de « shambala », dans les annales chinoises, elles étaient connues sous le nom de « huoch chuck » , tous les astrologues orientaux affirmaient qu’il s’agissait des « larmes de la Lune » des pierres de feu qui avaient traversées l’espace pour venir sur Terre. Les tectites ont toujours été considérées et de nos jours encore comme des pierres qui apportent la chance et la bonne fortune à leur propriétaire. Durant leur vol dans l’atmosphère, elles adoptent généralement des formes régulières : sphères , boutons plus ou moins aplatis, disques, anneaux, haltères, poires, pipes, larmes, gouttes et parfois des formes en croissant de lune évoquant les gouttes d’un liquide visqueux qui s’est brusquement figé en se refroidissant. Ces formes sont dues à la rotation qu’elle adoptent durant leur vol balistique si la rotation est faible ou inexistante, on aura plutôt des formes de sphères ou des formes de boutons plus ou moins aplatis, si la rotation est plus importante on aura des formes d’haltères et enfin si la rotation est très rapide les formes de gouttes ou de larmes apparaissent, enfin des formes nettement plus rares en anneau, en croissant de Lune et en forme aplatie d’ailes d’avion peuvent apparaître. 

Les champs à tectites sont assez rares su Terre et délimités a quelles zones telles que 

Les australisites et javanites 
Immense famille des tectites, dont 100 millions de tonnes, tombèrent, il y a 750000 ans dans l'Océan indien, le Sud de la Chine, le Tibet, le Vietnam Thaïlande, le Laos et le Sud Est Asiatique, l'Indonésie, les Philippines et l'Australie à la suite d’un violent impact, le cratère n’a malheureusement pas été retrouvé, des analyses sur les échantillons laissent présumer que cet impact a pu se faire sur la frontière du Laos et de la Thaïlande.
Charles Darwin a récolté le premier échantillon, lors de son voyage sur le Beagle. Ce spécimen existe encore aujourd'hui et se trouve de nos jours, à l'Institut de Géologie de Londres dimension 2,5 cm en forme de bouton. Certaines ayant une forme de larmes ou d'haltères, trouvées en Thaïlande sont au Smihsonian Institution (longueur 11 centimètres).Les tectites d'Australie occupent 20 millions de km², elles ont une forme de boutons ou de gouttes ou de boules ou d’haltères ou dans des cas plus rare d’ailes, le verre est noir et représentent en superficie environ 1/10ème de la surface du globe soit 11 000 kilomètres de distance.

Les Irghizites
Le site est situé à 200 kilomètres de la mer d'Aral. Découvert en 1975 par P. V. Florensky, de l'Institut de Géologie de l'Académie des Sciences de l'URSS dans la dépression de Zamanckine, un cratère peu profond de 5 kilomètres de diamètre situé près de la ville d'Irghize dans le Kazakstan. Les Irghizites, sont de petits objets noirs, qui pèsent en moyenne un demi-gramme de forme irrégulière et tordue, elles sont petites, environ un centimètre, de couleur noire, elles sont opaques, âge 1,1 millions d'années.

Le verre libyque ou lybian glass.
Le verre est de couleur jaune à laiteux à transparent âge 28 : 29 millions d'années, le cratère qui y est associé est toujours à découvrir, il est peut être sous des millions de tonnes de sable ou simplement effacé par l’érosion, il est possible aussi qu’il n’existe pas, et dans ce cas le phénomène pourrait s’expliquer par une explosion à haute altitude, le bolide n’ayant pas touché le sol, mais qui aurait créée une boule de feu suffisante pour fondre le matériel au sol au point zéro, de la même façon que lors que l’explosion atomique de Trinity qui a vitrifiée le sol
sous la boule de feu. Le site se trouve dans le Sahara dans une zone de 80 kilomètres sur 30 kilomètres au sud ouest de la grande Mer de sable et à 350 km à l 'Est de l'oasis de Koufra. Ce verre, se trouve dans la "Grande Mer de Sable" du Désert Libyque, réparti dans un ovale d'environ 130 km d'extension nord-sud (latitudes N 25°02' - N 26°13') et 50 km d'ouest en est (longitudes E 25°24'- E 25°55') et non loin de l'endroit où les cordons de dunes d'orientation sensiblement NNO-SSE - viennent mourir sur le reg, en bordure du plateau gréseux du Gilf Kébir. Patrick Clayton, un explorateur de sa majesté, redécouvrit le site le 29 décembre 1932. Il y effectua d'autres voyages et la carte qu'il en a dressé, a été publiée par Spencer en 1939. Les morceaux de verre se trouvent disséminés à la surface du sol des couloirs inter-dunaires de 3 à 5 km de large, séparant des cordons de dunes linéaires. Le verre libyque a fasciné les scientifiques, qui cherchèrent le puzzle pour remonter à leur formation.
Plus de 10000 tonnes de fragments allant du grain de sable, au bloc de 20 kilogrammes seraient dispersés sur 3500 km².
De couleur jaune à vert clair, plus ou moins transparent, les bulles que contiennent certains échantillons leur confèrent souvent une couleur blanche, et lorsqu'elles sont nombreuses, les morceaux de verre peuvent devenir opaques. Parmi les inclusions les plus typiques et aussi les plus visibles, il y a des sphérules blanches qui s'avèrent être de la cristobalite et des traînées brunes.

La Moldavite
Ce verre d'impact est de couleur vert clair à vert foncé, suivant l'épaisseur des échantillons, existe en différents endroits en Tchécoslovaquie à l'est du cratère allemand du Ries, dans le sud de la Bohème et en Moravie , elles sont contemporaines de l'impact du Ries, avec un âge de 14,7 millions d'années, le nom dérive du fleuve Moldau qui traverse la Bohème. Le moyen de transport qui les a amenées jusque là, à plus de 300 kilomètres du cratère d'impact allemand du Ries, n'est pour le moment pas encore complètement éclaircit. On la trouve parfois également sous forme de gemme semi précieuse. Elles sont fréquemment ovales, de forme aplatie, plus rarement allongée en forme de goutte allongée et le plus souvent de un centimètre d'épaisseur. Sa présence au sol se trouve délimitée a plus de 151 sites et en de très rare cas, des échantillons ont été trouvés localement en Allemagne (Brauna, Wiesa, Gottschdorf; Ottendorf......) Il m’a été possible de voir de près un de ces rares échantillons trouvés en Allemagne lors le la bourse internationale de Sainte Marie en 2005 auprès du Géologue allemand Thomas Dehner et depuis quelques rares échantillons  trouvés sur le sol allemand se sont retrouvés dans ma collection d'impactites. Des échantillons ont été également trouvés en Autriche ( Altenburg, Rodessen, Mahrendorf). La plus grosse moldavite connue est celle de Slavice, Mähren qui pèse 265,5 grammes.

Les Ivoirites
Ayant pour origine la Côte d'Ivoire, elles sont très très rares et associées au cratère de Botsumtwi situé au Ghana âge 1,3 millions d'années 10,5 kilomètres de diamètre occupé par un lac de 80 mètres de profondeur. Elles sont de couleur noire et opaques et couvertes de petites bulles caractéristique en surface. 

Les Bédiasites
Elles sont très rares, origine Amérique du Nord ( Texas ) et très recherchées de couleur noire et opaque.

les atacamites 
Elles sont très rares de couleur noire et opaque, origine Amérique du sud (  désert d'atacama  au Chili ) et très recherchées 

il existe bien sur d'autres verres appelé verre d'impact associés à d'autres cratères d'impact tel le verre de Darwin ( le darwin glass )  ou les verres d'impact comme ceux de Wabar en Egypte  surnommé la perle du harem ou d'Aouelloul en Afrique. Ils sont rares avec parfois quelques kilogrammes récoltés lors d'expéditions et les posséder en collection est assez difficile pour la plupart des collectionneurs.  parmi les plus rares on peut citer : 

Le verre d'impact du cratère de Tenoumer " Tenoumer glass "
Ce verre d'impact de Mauritanie très rare en collection découvert autour du cratère d'impact de 1,9 kilomètre de diamètre ressemble au lybian glass, cependant sa couleur est blanchâtre ressemblant à du quartz laiteux, son âge 2,5 millions d'années coordonnées du cratère 22° 55 N 10°24 W. Associée à ce verre d’impact on note la présence d’une impactite très bulleuse. 

L’urengoite de Sibérie 
découverte assez récente et extrêmement rare car  quelques fragments seulement on été  trouvés, ils se présentent  sous un aspect vert pale à vert bouteille avec une structure fluidale et des bulles incluses, seuls 3 morceaux ont été trouvés ( 1, 15 et 3,5 cm) âge 24 millions d’années. C'est un verre d'impact comme ceux de Wabar ou d'Aouelloul.

Le verre de Henbury 
Verre noir rencontré de façon ponctuelle, et plutot rare, à proximité des cratères de Henbury en Australie formés par l'arrivée d'une sidérite qui s'est morcelée pour former 12 cratères dont le plus important fait 200 mètres de diamètre, plus de 500 kilogrammes de sidérite classée III A ont été récupérés. Il est a noter que les Aborigènes appelaient cet endroit "  Sun Walk Fire Devil Rock ", il est probable qu'ils en furent les témoins visuels, il y a 4700 ans.

L’impact glass du cratère de Elgygytgyn en  Russie 
Ce cratère d’impact qui se trouve en Sibérie, fait 18 kilomètres de diamètre  et a un âge de 3,5 millions  d'années. et des impact glass,  très rares ( verres d’impact ) peuvent y être trouvés, ils sont de couleur noire avec une surface patinée qui ressemble assez à celles observée sur les verres de Darwin glass.




2 tectites de Thaïlande
2 tectites de Thaïlande
forme de goutte assz rare sous cette forme poids 35.25 carats dim 25 mm et 12 mm de longuezyr
prix 30 euros
tectite du Vietnam
tectite du Vietnam
Forme de goutte origine région de Dà Lat
poids 25 g dimension 40 mm x 30 mm x 25
prix 30 euros
tectite de l'ile de Luzon Philipinnes rare
tectite de l'ile de Luzon Philipinnes rare
poids 63 g prix 60 euros