POLARIS STARS VISION - Lunettes télescopes accessoires et librairie pour astronome amateur
RSS

Articles récents

le catalogue des exoplanetes
SUPERNOVA détectée dans le ciel austral par un astronome amateur argentin
astéroïde 2018 CB au plus près de notre planète ce vendredi 9 fevrier
astéroïde 2002 AJ129 ce week end dans les parages de la Terre
un exoplanète détectée par intelligence artificielle à 2545 années lumières de la Terre

Catégories

astéroïdes
astronomie
cométe
cratère d'impact
espace
LANCEMENT SATELLITE
météorites
supernova
Verre d'impact
fourni par

Mon blog

le catalogue des exoplanetes

il est possible de connaitre et de suivre les dernières découvertes dans ce domaine grace au catalogue des exoplanètes qui est mis a jour presque qu'en temps réel 
pour le découvrir 

cliquer  ici

SUPERNOVA détectée dans le ciel austral par un astronome amateur argentin

Une supernova détectée par un astronome amateur L'Argentin Victor Buso a capturé les premières images d'une étoile avant et après son implosion puis son explosion cosmique en supernova. Il était au bon moment et au bon endroit sous le ciel austral, la nuit du 20 septembre 2016 quand il a essayé sa nouvelle caméra sur son télescope et qu'il a pointé dans la direction de la galaxie spirale nommée NGC 613 qui est située à 85 millions d'années lumière de nous, c'est un vrai coup de chance car les chances de détecter une supernova sont infimes, car c'est un événement très rare !

astéroïde 2018 CB au plus près de notre planète ce vendredi 9 fevrier

L"astéroïde 2018 CB,  qui a été découvert au début du mois de février, va croiser près de notre planète,  ce vendredi 9 février, vers 23 h 30. L'astéroïde assez petit en taille d'environ 40 mètres de large va passer à 64 000 kilomètres au large de notre planète, soit un sixième environ de la distance qui sépare la Terre de la Lune.

astéroïde 2002 AJ129 ce week end dans les parages de la Terre

Il devrait être possible d'observer et de photographier le passage de l'astéroïde 2002 AJ129 considéré comme dangereux dont le diamètre est estimé entre 1 et 1.5 kilomètre,  qui devrait croiser dans les parage de notre planète à 10 fois la distance Terre Lune soit 4 millions de kilomètres, à  la condition de posséder, un  petit télescope et assez ouvert, car cet astéroïde sera invisible à l'oeil nu.

un exoplanète détectée par intelligence artificielle à 2545 années lumières de la Terre

On arrête pas le progrès, une exoplanète a été détectée grâce a
On arrête pas le progrès, une exoplanète a été détectée grâcedonnées recueillies à l’aide du télescope spatial Kepler de la NASA, mais surtout grâce à un un logiciel d’intelligence artificielle, développé par Google, une première dans le domaine ! 
Le système de l'étoile Kepler-90 ressemblant à notre Soleil, est située à 2545 années-lumière de la Terre, 

Découverte d'une nouvelle exoplanète à 11 années lumière

Ross 128b est située à seulement 11 années-lumière du Système Solaire  soit plus de 100 000 milliards de kilomètres ).  elle a été détectée par le spectrographe HARPS, la planète a été découverte autour d'une étoile naine de la constellation de la Vierge. Elle orbite autour de cette étoile en 9,9 jours . Elle  est 1,35 plus massive en comparaison avec notre planète Terre.  Elle n'est pas comme on pourrait le penser comparable à la Terre étant un peu plus grosse que notre planète et ayant une période de révolution très rapide autour de son étoile qui fait qu"elle est proche d'elle.

Découverte d'un astéroide qui pourrait bien marquer l'histoire de l'astronomie.

Un scientifique de l'université de Hawaii a observé ce qui pourrait bien être un astéroïde en  provenance  d'un autre système solaire. L' astéroïde A/2017 U1 tel est son nom, contrairement aux centaines de milliers d'autres  pourrait bien être le premier objet céleste en  provenance d’un  autre système solaire à cause de sa trajectoire. D'un diamètre relativement important  entre 200 et 400 mètres,  a une trajectoire orbitale  totalement inhabituelle.

Une grosse planète découverte en orbite près d'une étoile naine à 600 années lumière.

Décidément l'univers est plein de surprises et son lot de découvertes, et quand on dit que la nature a plus d'un tout dans son sac pour tenter de l'appréhender et bien on a parfaitement raison, en effet on vient de découvrir une grosse  planète en orbite près d'une étoile naine à 600  années lumière de notre système solaire et cela remet en cause et contredit le modèle de formation planétaire admis pas les astronomes, dans ce cas précis la planète NGTS-1b  fait à peu près la taille de Jupiter, alors que son étoile ne fait que la moitié de notre  Soleil  et de telles planètes aussi massives ne devraient pas exister autour de petites étoiles, en effet  le rayon de planète fait environ 25% de celui de son étoile et tourne autour  en deux jours et demi,  malgré sa taille importante, elle a été difficile à trouver, car son étoile est une naine qui est vraiment petite et peu lumineuse; elle a été découverte par le Next-Generation Transit Survey (NGTS), installé dans le désert d'Atacama, au Chili.

astéroide Florence et astéroîde 20012 TC4 en approche !

L’astéroïde 3122 Florence va s’approcher ce vendredi 1 er septembre 2017 peu après midi à environ sept millions de kilomètres de la Terre. D'un diamètre moyen de 4,35 kilomètres, est classé «potentiellement dangereux» en raison de son orbite et de sa taille. Il s’agit d’un des plus gros astéroïdes dits géocroiseurs  qui peut passer à proximité de notre planète. mais ce n'est pas tout puisqu’un autre objet 2012 TC4 , nettement plus petit  environ de la taille d'une maison;  passera là très près  de nous mais bien au dessus de la station internationale qui est à 400 km d'altitude!

Nouvelles des étoiles naines rouge ROSS 128 et de TRAPPIST 1

En ce qui concerne Ross128 à 11 Al

Les astrophysiciens du SETI ont réalisé plus de 10 heures d'enregistrement depuis le 12 juillet. « Le signal radio est très faible, mais semble bien provenir de l'environnement de la naine rouge  Ross 128 », . Les observations faites par une équipe californienne confirment celles de leurs homologues diu SETI. « Non seulement ce signal radio se répète, mais aussi se module comme un trombone qui descendrait d'une note aiguë vers une note basse », relève M.