POLARIS STARS VISION - Lunettes télescopes accessoires et librairie pour astronome amateur
RSS

Articles récents

Découverte d'une nouvelle exoplanète à 11 années lumière
Découverte d'un astéroide qui pourrait bien marquer l'histoire de l'astronomie.
Une grosse planète découverte en orbite près d'une étoile naine à 600 années lumière.
astéroide Florence et astéroîde 20012 TC4 en approche !
Nouvelles des étoiles naines rouge ROSS 128 et de TRAPPIST 1

Catégories

astéroïdes
astronomie
cométe
cratère d'impact
espace
LANCEMENT SATELLITE
météorites
Verre d'impact
fourni par

Mon blog

Vers Alpha du Centaure à 60000 kilomètres par seconde

Décidément notre époque est au niveau de l'espace est formidable, en en peu moins de 60 ans on est passé du lancement du premier satellite spoutnik, à la satellisation de plusieurs hommes autour de la terre, à la conquête de la lune, à l'exploration par des sondes des planètes, fabriquées des navettes et des stations spatiales, tout çà grâce à l'invention de la fusée qui est de nos jours devenue réutilisable ! Alors on se demande, quelle sera la nouvelle frontière, et bien c’est celui d'un vieux rêve, celui de voyager vers les étoiles ou tout au moins d'atteindre la plus proche. Ce vieux rêve a été repris très récemment par le milliardaire russe Yuri Milner, qui veut construire un vaisseau spatial voyageant à 60 000 km par seconde. On pense aussitôt, aux séries de Star Trek et de son super vaisseau USS ENTERPRISE de la STARFLEET bien sur! à la conquête de nouveaux mondes et à la recherches de nouvelles civilisations et cela au mépris au danger !, hélas non on est bien loin de cette idée, en effet un tel vaisseau de ce type est loin d'exister, car il y a des fondamentaux qu'il  faut ne pas négliger, énergie, masse, besoins vitaux pour l'équipage, nourriture, eau, oxygène, appareillages, électronique et moteurs capables de fonctionner durant des temps très longs, sans panne majeure et enfin, il faut y associer le matériel en pièces détachées, en cas de panne, enfin bref, une grosse et énorme logistique, a monter, a assembler et à stocker et enfin le voyage pour aller d'une étoile à une autre, qui n'est pas la porte à coté et pas sur à 100 % que la mission arrive à bon port , car il faudra passer de 20 à 50 ans dans l'espace, voire plus, avec le problème des radiations cosmiques et des avaries toujours possibles! et là aucune mission de secours possible, ce n'est pas pour demain, et pourtant la chose est possible actuellement mais autrement, avec l'idée de propulser, de petites sondes non habitées  des «starChip», qui ne pèserait seulement que quelques grammes, à un cinquième de la vitesse de la lumière, en bombardant sa voile de quelques mètres carrés, avec un laser basé sur Terre. Poussé à une vitesse de 60 000 kilomètres par seconde, le vaisseau pourrait atteindre Alpha du Centaure, le groupe d’étoiles du Centaure le plus proche de la Terre a 4.3 années lumière, en une vingtaine d'années seulement et là ce n'est plus de Science Fiction !. En comparaison, la sonde américaine New Horizons a atteint Pluton à une vitesse de 49 kilomètres par seconde mettrait plus de 24 000 ans pour atteindre l'étoile la plus proche du système triple du Centaure : Alpha du Centaure. interrogé Yuri Milner, investisseur dont la fortune est estimée par le site Forbes à 2,9 milliards de dollars. «Le voyage dans l’espace, tel que nous le connaissons, est lent. Comment aller plus vite, plus loin? Comment pouvons-nous faire ce grand saut? Pour la première fois de l’histoire, nous pouvons faire plus que regarder les étoiles, nous pouvons les atteindre», a lancé l’homme d’affaires de 54 ans . Il est temps de faire le prochain grand bond de l’histoire de l’humanité», s’est-il enthousiasmé.Il s’est associé à Stephen Hawking, un astrophysicien mondialement connu pour ses travaux sur les trous noirs et pour son livre «Une brève histoire du temps».«Je pense que ce qui fait que nous sommes uniques est que nous dépassons nos limites», a commenté Stephen Hawking, qui a perdu l’usage de la parole et s’exprime par le biais d’un logiciel vocal.» Les premiers résultats de recherche indiquent que ce rayon laser nécessiterait environ cent gigawatts de puissance, soit à peu près l’énergie requise pour faire décoller une navette spatiale, selon Avi Loeb, professeur à Harvard et membre du projet. La technologie de base nécessaire au développement du projet existe déjà, mais doit être adaptée et améliorée pour permettre à ce vaisseau d’accomplir sa mission, Yuri Milner estime que ces sondes pourraient être produites et lancées en masse, ce qui permettrait notamment, outre la mission vers Alpha du Centaure et d’explorer notre système solaire. L’objectif du voyage vers l’étoile la plus proche vise à y chercher des traces de vie, mais pas seulement, a assuré Avi Loeb. Alors à quand la première photo de l'étoile alpha du centaure ? Vers le milieu du 21 ème siècle ou légèrement avant peut être, qui sait ??.