POLARIS STARS VISION - Lunettes télescopes accessoires et librairie pour astronome amateur
RSS

Articles récents

Découverte d'une nouvelle exoplanète à 11 années lumière
Découverte d'un astéroide qui pourrait bien marquer l'histoire de l'astronomie.
Une grosse planète découverte en orbite près d'une étoile naine à 600 années lumière.
astéroide Florence et astéroîde 20012 TC4 en approche !
Nouvelles des étoiles naines rouge ROSS 128 et de TRAPPIST 1

Catégories

astéroïdes
astronomie
cométe
cratère d'impact
espace
LANCEMENT SATELLITE
météorites
Verre d'impact
fourni par

Mon blog

news astronomie

les news astronomie 

Le télescope Hubble a mis en évidence un satellite large de 160 kilomètres autour de la seule planète naine transneptunienne qui n'en avait pas encore. Cette découverte permet de résoudre l'énigme de la température à la surface de Makémaké. la lune surnommée MK2 (en attendant de lui trouver un vrai nom) est minuscule : 161 kilomètres de diamètre ! Et puis elle évolue sur une orbite dont nous voyons seulement la tranche, depuis la Terre. MK2 passe devant Makémaké, invisible car noyée dans sa lumière, puis s’en éloigne un peu avant de disparaître derrière la planète naine. La révolution dure environ 12 jours, pas facile d’arriver au bon moment pour l’apercevoir, d’autant que Makémaké réfléchit particulièrement bien la lumière aussi bien que la neige au soleil, selon Parker. Hubble a dû donner tout ce qu’il avait pour distinguer le minuscule caillou à 21 000 kilomètres de Makémaké.


Trois nouvelles planètes ont été découvertes  avec la particularité de graviter autour d'une naine rouge étoile bien plus  petite que notre Soleil mais ayant la particularité d'avoir une vie bien plus longue, baptisée Trappist-1 située à plus de 39 années lumière de nous. Jusqu'à présent, on ignorait que des planètes telluriques, similaires à la Terre, pouvaient orbiter autour d'une étoile de cette taille. Une découverte à relativiser, de nombreuses recherches étant encore nécessaires pour savoir si ces planètes sont bien propices à la vie. La température, la taille et la composition de ces nouvelles planètes les rapprochent fortement de celles de la Terre.  il faudra attendre de définir avec exactitude leur masse,  savoir si elles ont une atmosphère  et si elles sont réellement propices à la vie. Des informations que les chercheurs pourraient obtenir d'ici 5 à 10 ans, notamment avec le télescope spatial James Webb qui sera lancé en 2018. Il faudra sans compter sur la chance et le hasard pour trouver peut être une planète, si celle-ci existe, ressemblant à la Terre et avec une Lune assez grosse en orbite propice pour permettre l'apparition de la vie dans de bonnes conditions de stabilité et de durée. 


Le 9 mai passage de Mercure devant le Soleil, un transit de près de 7 heures a ne pas manquer car celui ci se fera dans les conditions optimales, cependant comme 
à chaque fois la seule inconnue ce sont les conditions climatiques qui régneront ce jour là!  pouvant réduire à néant une journée d'observation en fiasco, alors préparez vos instruments et appareil photo en attendant, personnellement j'utiliserai un télescope Maksutov Orion de 1300 mm de focale et de 90 mm avec un filtre solaire pleine ouverture thousand oaks optical et si les conditions le permettent j'utiliserais un télescope plus puissant.